Le Collectif Récolte est fier de faire paraître les résultats de ses recherches sur quatre différents modèles d’approvisionnement institutionnel en circuits courts et de proximité. Ces démarches visent notamment à faciliter la mise en marché des produits agricoles provenant des fermes du Québec.

Dans le cadre de ce projet, Emilie Boivin-Deroy, soutenue par l’équipe du Système alimentaire local et intégré à Montréal (SALIM), avait pour mission de caractériser la demande d’acteurs.trices du milieu institutionnel qui ont mis en place de tels circuits, afin d’identifier les facteurs d’accessibilité et les conditions de succès pour leur développement et leur pérennisation. 

Les « cas écoles » ciblés dans le contexte de l'étude sont deux centres de la petite enfance (CPE) et deux centres hospitaliers qui s’approvisionnent directement auprès de producteur.trice.s depuis 3 ans et plus à Montréal, soit le CPE Le Jardin des Frimousses, le CPE Le Sablier, le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine et le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM). 

L’étude a permis de relever certains enjeux qui demeurent, malgré le succès des différents modèles traités, notamment la rigidité des réglementations en place pour les organismes publics, la pénurie de main-d’œuvre, ainsi que le manque de fruits et légumes parés et congelés disponibles auprès des maraîcher.ère.s de proximité.

Notre fermier, c’est un amour [...] Grâce à Ramzy, les enfants reconnaissent maintenant les micro pousses et les fines herbes dans les jardins de la cour. Ils voient par les grandes fenêtres du devant quand le camion de la ferme arrive. Et c’est comme si le père Noël arrivait. C’est beau de voir qu’ils reconnaissent les personnes qui viennent livrer leurs légumes et Ramzy est tellement gentil ! 

 Caroline Arel

Directrice générale du CPE Le Jardin des Frimousses

Les résultats permettent aussi de déconstruire plusieurs mythes, notamment que les budgets dédiés aux fruits et légumes frais et biologiques n’ont pas eu à être augmentés et que l’adaptation de l’offre des maraîcher.ère.s a permis à la majorité des acheteur.teuse.s de bénéficier d’une grande diversité de fruits et légumes ainsi que de formats adaptés.

Emilie Boivin-Deroy

Autrice

               TÉLÉCHARGEZ LE DOCUMENT
Ces études de cas ont été rendues possibles grâce à la collaboration de nos précieux partenaires.

Dans le cadre de
Partenaires
Avec la collaboration de